À propos de nous

Journée nationale du dépistage du VIH: besoin de la participation gouvernementale

Le 27 juin 2018, la Société canadienne du sida (SCS) et plus de 30 autres organismes communautaires ont tenu la première initiative pancanadienne de Journée du dépistage du VIH, suivant le modèle en vigeur aux États-Unis (depuis 1995) et au Royaume-Uni (depuis 2012). Plus de 800 personnes ont été dépistées pour le VIH et d’autres infections transmissibles sexuellement et par le sang, dans neuf provinces. 

La SCS a amassé une somme de 40 000 $ en commandites d’entreprises pour l’événement inaugural de 2018. Nous espérions que l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) verse du soutien pour cette initiative, mais nous n’avons reçu au bout du compte aucun financement gouvernemental, en raison des sphères de compétences provinciales et territoriales. L’événement a beau avoir été une réussite malgré ce refus de financement, il n’en demeure pas moins que l’atteinte de meilleurs résultats de santé est beaucoup plus facile lorsqu’une initiative est soutenue par le gouvernement.

Nous sommes au-delà du besoin de faire des recherches sur le dépistage du VIH au Canada. La SCS a connu du succès dans cette initiative nationale de mise à l’échelle du dépistage, en 2018, et elle en accroître la portée d’année en année. 

Pourquoi est-ce que nous avons besoin d'une Journée du dépistage pancanadienne? 

Dans les quelques dernières années, il y a été des hausses significatives du VIH et d’autres infections transmises sexuellement et par le sang (ITSS) :

  • Les taux de chlamydia ont augmenté 16,7 % entre 2010 et 2015.  
  • Les taux de gonorrhée ont augmenté 65,4 % entre 2010 et 2015.   
  • Les taux de VIH ont augmenté 17,1 % entre 2014 et 2017.    

Bien que les gouvernements d’autres pays aient créé des campagnes pour une Journée ou une Semaine du dépistage du VIH nationale (par exemple, les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis ont organisé une campagne pour une Journée du dépistage du VIH nationale depuis 1995), le gouvernement canadien, à partir de 2019, n’a pas créé une campagne de sensibilisation pour le VIH, alors les organismes communautaires de VIH au Canada ont décidé de prendre des mesures.  

Qui participe?

La Société canadienne du sida, la voix du mouvement communautaire de VIH canadien depuis 1986, est l’organisateur pancanadien pour ce projet. Nous avons aussi créé un comité directeur, composé de : 

Nous avons aussi travaillé avec 37 organismes communautaires locals et autorités de santé locales ou régionales.